Site officiel de la mairie de Vémars

Au nom d’une perversion religieuse, des islamistes tuent depuis 2012 sur notre territoire - dans les rues, les rédactions, les magasins, les salles de spectacles, un stade, une église et les administrations de France .
L’islamisme politique veut imposer un obscurantisme liberticide et meurtrier par des attentats contre notre République laïque et les valeurs qui sont les nôtres : ces barbares entendent imposer leur loi à la République et à l’ensemble des citoyens de ce pays.
L’école est le creuset de la République, c’est un des piliers du projet émancipateur que porte la République Française. L’école ne doit en aucune manière céder aux pressions communautaristes qui ici, voudraient changer le cours d’histoire, là, décider qui mange quoi, et ailleurs réviser l’enseignement des sciences.
Les incessantes et insidieuses attaques contre la liberté d’expression, qui depuis les premières publications de caricatures dans Charlie Hebdo émaillent le débat démocratique, doivent trouver une réponse républicaine, claire et ferme de l’ensemble de la Nation.
Un dessin est l’expression de notre liberté à tous, qu’on l’apprécie ou pas, un dessin ne tue pas, ce sont les assassins qui assassinent.
La France est un pays de libertés, le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, n’en déplaise à tous ceux qui essayent de déconstruire notre société, de la diviser, de la communautariser, de la séparer.
Il est indispensable d’affirmer, de réaffirmer, que la seule loi qui prévaut en France est la loi républicaine, votée par la représentation nationale, expression de la souveraineté du peuple. Jamais la loi de Dieu ou d’une toute autre croyance, issue de telle ou telle communauté et brandie comme étendard ne doit pouvoir s’imposer. La croyance relève de l’intime, elle n’a pas à remettre en cause l’enseignement républicain.
La République est une et indivisible. Tous ceux qui veulent la contester n’ont rien à faire dans notre République française.
Les vrais ennemis du fanatisme islamiste s’appellent éducation, culture et intégration sociale, en d’autres termes cet enseignement républicain qui inclut la transmission du savoir, de la connaissance, des Lumières, de la liberté de penser, et surtout de la liberté de mettre en doute ; c’est aussi la nécessité d’accompagner tous les jeunes pour les aider à s’émanciper en dehors de la pression religieuse et à avoir une chance de grandir par le travail et l’effort.
En ce jour d’hommage national, pensons à la famille, aux amis, aux collègues de Samuel Paty qui fut assassiné par les ennemis de la liberté.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris